La souffrance

Ce visuel est une réponse possible aux discours qui accusent l’idéologie antispéciste/animaliste d’être extrémiste.

Bien qu’il faille développer ce qui se cache derrière le terme d’extrémiste, il y a là un sophisme nommé le « juste milieu ».

C’est celui qui se cache derrière « tous les extrêmes sont mauvais » permettant de régler d’un revers de main la situation inconfortable de devoir remettre en question ces principes.

Cette vision binaire est d’ailleurs elle même coupable de ce qu’elle cherche à dénoncer : un absolutisme. Ironie typique des raisonnements absurdes et dogmatiques.

Pour juger de la valeur morale d’une idée ou d’une action il n’est pas pertinent de prendre la somme de toutes les idées et de dire que celles qui se rapproche les plus de la moyenne sont les meilleures.

► Cependant il ne faut pas tomber dans le principe contraire qui est lui aussi dogmatique : Le biais de solution parfaite.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments